vendredi 24 juin 2016




Je parlais hier de l’entraide en général et de l’accompagnement des utilisateurs à la découverte de nouveaux outils ou de nouvelles techniques, tout cela à l’aide d’Internet et des nouvelles technologies.
Cette entraide, je tente de la vivre au quotidien (moins en ce moment avec la Challenge) en offrant mon aide sur le forum des utilisateurs du logiciel généalogique qui est aussi le mien.
C’est une aide directe, d’une personne vers une autre.

Jean-Michel GILOT a décidé, lui, de voir plus grand et d’amener cette entraide (et la bonne volonté qui l’accompagne) sur le terrain d’une grande cause : la Mémoire. Celle avec un grand M. La Mémoire d’hommes à qui l’on a attribué un drôle d’acronyme, qui commence aussi par un M.

MPLF – Les Morts Pour La France

En profitant d’un événement qui durera 4 ans, les commémorations du centenaire de la Première Guerre Mondiale de 2014 à 2018.
Le principe en est très simple : se retrousser les manches et indexer l’intégralité des fiches des soldats Morts Pour La France sur le site Mémoires des Hommes. Avec un constat simple. Plus le nombre d’indexeurs sera grand, plus le nombre de fiches à traiter par indexeur sera réduit.


J’ai décidé de poster ce billet au sein de mon Challenge AZ 2016 pour deux raisons :

  • La première est que c’est une cause qui le mérite. Et si un seul de mes lecteurs se décide à indexer ne serait ce que quelques fiches, la cause aura progressé.

  • La seconde est que ce projet est un modèle technologique. Jugez plutôt.

-      L’indexation se fait donc sur le site Mémoires des Hommes. Vous travaillez, en ligne, sur leur site en renseignant les différentes informations contenues sur la fiche matricule du soldat. Souvenez-vous, c’est une notion que j’avais abordé dans mon article C commeCloud
-      Vous pouvez relayer votre travail en l’indiquant sur les réseaux sociaux, comme Twitter ou Facebook en utilisant le « hashtag » #1J1P. Cela fera l’objet d’un billet dans quelques jours.
-        On découvre également la cartographie contributive que chaque indexeur peut mettre à jour après en avoir obtenu les accès auprès de Jean-Michel 


Carte de suivi - Indexation Projet #1J1P - Jean-Michel GILOT

Mais rassurez-vous, il n’est pas obligatoire d’être sur les réseaux sociaux, ni d’être un expert informatique. Indexer une fiche ne prend que quelques secondes quand on en a l’habitude (et que l’on ne tombe pas sur un lieu « exotique »). Alors rejoignez l’aventure !

1 commentaire:

  1. N'oublions pas l'indexation 1J1P, un peu délaissée pour cause de préparation de #ChallengeAz. Promis j'y retournerai !

    RépondreSupprimer

Subscribe to RSS Feed Follow me on Twitter!