samedi 18 juin 2016


Mois après mois, année après année, nous enrichissons nos fichiers généalogiques avec des événements, des filiations, des médias. Mais stockés sur nos ordinateurs, toutes ses informations végètent et ne demandent qu'à être partagées.
  • Avec nos proches bien sur, car ils partagent les mêmes ancêtres
  • Mais aussi pour tous les chercheurs généalogistes, qui, à des degrés plus éloignés, peuvent aussi partager ses mêmes ancêtres.

Il y a quelques années encore, la publication sur son propre site web nécessitait un poil d'attention et de maitrise. Nos logiciels généalogiques exportaient par exemple un fichier dit html qui est l'un des format de publication sur Internet.

Sur Heredis par exemple, que je connais le mieux, on obtenait une mise en page que je qualifierais juste d’archaïque en 2016.

Publication Heredis 9.3

Pour mes publications sur Internet, j'utilise deux accès différents (comme j'imagine beaucoup d'autres généalogistes).

Heredis Online, qui présente l'énorme avantage d'être intégré au logiciel du même nom. Un clic sur un bouton et la publication est automatique. Le résultat n'a rien à voir visuellement comme on peut le voir ci-dessous.

Heredis Online - (Heredis 2015) - Fiche René Le Chevoir

Geneanet, car c'est tout simplement la base française la plus fournie à ce jour. Et j'y recueille encore plus d'indices que ceux fournis par Heredis Online, même si ce dernier n'est pas encore trop pollué par les trop nombreuses âneries recopiées année par année, consciencieusement, par des généalogistes qui ne l'étaient pas trop.

Geneanet 2016 - Fiche René Le Chevoir

Heredis Online comme Geneanet proposent d'autres vues comme le noyau familial, des albums photos etc...



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Subscribe to RSS Feed Follow me on Twitter!