jeudi 9 juin 2016



Le choix de la lettre H a été une longue réflexion. J'avais tout d'abord opté pour Hébergeur afin d'évoquer les différentes solutions de stockage de nos blogs. Mais j'ai finalement utilisé la lettre B pour en parler.
En panne d'idée, je m'étais rabattu sur la solution de secours: un petit article sur Heredis, le logiciel de généalogie. J'étais dans le thème et j'aurais forcément des choses à dire. Mais je n'étais pas grand fan de cette solution de facilité au vu du nombre déjà important d'articles rédigés autour d'Heredis.

C'est mon fils ainé qui hier soir m'a trouvé la solution alors que je faisais un appel aux idées autour de la lettre et de la technologie: Huawei.

Je suppose que ce nom évoque peu de chose pour beaucoup des lecteurs de cet article. Les noms de Samsung et d'Apple ont forcément un écho plus important au vu du matraquage publicitaire dont ils savent faire preuve pour nous vendre toujours plus cher leur dernier outil.

Huawei est actuellement le troisième constructeur mondial de smartphone, comme l'indique cette enquête IDC sur la période 2012 - 2015. Ce constructeur chinois présente surtout un énorme avantage pour moi: le nom de la compagnie et celui de son produit phare (Honor) commencent par un H et me permet ainsi d'aborder le sujet des smartphones et des tablettes numériques.
Mais ce constructeur a de grands objectifs et vise être tout simplement n°1 dans 5 ans.



C'est quoi un smartphone ?

Comme l'indique ce mot anglais, contraction des mots smart et phone, il s'agit d'un téléphone intelligent. C'est à dire un téléphone qui propose d'autres fonctions que la simple gestion d'un téléphone.
HTC - P3600 (Trinity)
Le tout premier smartphone est commercialisé en 1994, il s'agit de l'IBM Simon. Beaucoup de smartphones, de différentes marques suivront. J'ai pour ma part une affection particulière pour le HTC P3600 (aussi appelé Trinity).

Ce smartphone me servait bien sur à téléphoner. Mais je pouvais avoir accès à mon calendrier professionnel, ainsi qu'à mes courriels.
Et que dire de la fonction GPS ? Évidente aujourd'hui, mais un vrai luxe alors.

Mais c'est réellement en 2007 que l'histoire des smartphones a débuté, quand un certain Steve Jobs, alors patron d'un Apple loin d'être ce qu'il est aujourd'hui, a lancé SA révolution: l'iPhone.

A ce jour, il existe des centaines de milliers d'applications différentes pour ces appareils. Totalement indispensables pour certaines, dramatiquement inutiles pour d'autres. A chacun de juger.

Il existe des dizaines de constructeurs de smartphone, mais la quasi totalité d'entre eux fonctionnent sous 3 environnements seulement.

Cet environnement, que l'on appelle OS (Operating System), est le cœur de votre appareil. C'est ce qui lui permet de fonctionner. Et les trois OS sont ceux des trois grands éditeurs:  

  • Google avec son système Android, largement utilisé par de très nombreux constructeurs, 
  • Apple (iOS) uniquement utilisé sur ses iPhones 
  • Microsoft avec son Windows Mobile.

Les deux premiers systèmes dominent largement le monde. Windows Mobile tente de percer. Les autres (comme Blackberry) ont quasiment disparu.

Mon usage

J'ai utilisé les deux systèmes Android et iOS. Et je dois reconnaitre qu'il n'y a plus aujourd'hui de grandes différences entre les deux.
En détail, sans être exhaustif à 100%, voici la liste des applications présentes sur mon smartphone - Samsung Galaxy A3:


Première ligne:  les réseaux sociaux (Twitter et Facebook) pour suivre les news technologique des généalogistes. Skype, l'application de communication de Microsoft et bien entendu l'application Heredis pour Android pour emmener mes fichiers généalogiques partout avec moi

Seconde ligne: Torch (pour éclairer), une application qui semble inutile, mais bien pratique quand il fait nuit. Deux journaux (un généraliste, un sportif) et MON jeu sur smartphone. Pratique quand j'attends à la gare ou à l'aéroport.

Troisième ligne: Flashcode (une application de lecture des codes barre), Galerie qui renvoie vers les photos de mon appareil, Music Stream qui me permet de contrôler la musique sur l'appareil de mon salon et Waze, l'application parfaite pour éviter les bouchons.

Quatrième ligne: Message (les SMS), mes deux messageries Orange et Yahoo, puis mon calendrier professionnel.

La partie basse reprend bien sur le téléphone (ah tiens oui, cela fait aussi téléphone !), mes contacts, l'accès à Internet et l'appareil photo.

J'ai bien sur quelques applications complémentaires, certaines saisonnières, comme l'application Roland Garros qui sera supprimé à l'heure où vous lirez ces lignes.

Et les tablettes alors ?

Et oui, les tablettes. En résumé et pour faire simple. On retrouve la même chose que sur un smartphone, sans le téléphone (un peu ridicule de téléphoner avec un écran qui fait la taille de votre visage), mais avec un grand écran.

Mon épouse, qui avait un PC portable (assez bas de gamme), avait finalement un usage très limité. Sa messagerie électronique, Internet pour naviguer sur plusieurs sites.

Le jour où je paradais avec mon iPad, que le Père Noel avait eu la gentillesse de me déposer sous le sapin, j'ai eu droit à une simple remarque: "Ouais c'est chouette, mais ça reste cher pour un gadget"

Trois mois plus tard, le constat était simple: je n'ai quasiment pas pu utiliser ma tablette, phagocytée qu'elle était par ma chère et tendre.
Trois mois encore après, elle abandonnait son vieux PC pour basculer aussi sur une tablette.

Hormis les fonctions que je retrouve sur un smartphone, avec une lisibilité plus importante en raison de l'écran, je développerais dans une prochaine lettre une fonction bien pratique de la tablette.



2 commentaires:

  1. Je suppose que ce n'est que l'écran d'accueil de ton smartphone et que la suite reste privée. J'ajouterais d'autres applications indispensables : Généanet, Maps et Maps.Me, Geoportail, Dropbox, Pocket, WhatsApp, entre autres ... Hélas la mémoire mon Huawei sature trop vite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai guère plus d'applications que ce qui a sur mon écran. J'ai bien entendu Maps qui est de base sur les smartphone Android. Il faudrait que je me télécharge Geoportail.

      Supprimer

Subscribe to RSS Feed Follow me on Twitter!