jeudi 2 juin 2016



Voila un terme que tout généalogiste qui circule un peu sur Internet verra apparaitre tôt ou tard.



Le mot blog est un néologisme anglais inventé à la toute fin du 20ème siècle et qui fleurit allégrement depuis. C'est la contraction des mots WEB (la Toile, c’est-à-dire Internet) et LOG (journal). Le WEBLOG, un mot de 6 lettres probablement trop longs (sic !) est devenu BLOG.



La personne qui tient un blog devient un blogueur (blogger en anglais) et l'environnement dans lequel on retrouve les blogs se nomme la blogosphère.

Et les blogueurs généalogistes français ont pris l'habitude de se nommer entre eux les généablogueurs.



Un blog est donc un journal, tenu par un rédacteur, qui, à l'instar d'un journaliste doublé d'un rédacteur en chef va rédiger des articles, que les blogueurs nomment billet.



Ces articles, datés, s'affichent donc les uns à la suite des autres, le plus récent prenant la première place. On retrouve bien souvent un calendrier qui reprend les articles classés par mois et année, ainsi qu'un moteur de recherche qui permet de retrouver un article publié on ne sait plus quand.



A la création d'un blog, plusieurs questions assaillent le tout frais blogueur:


  • Quelle plateforme choisir ?
  • Quel nom donner à mon blog ?
  • Dois je prendre un nom de domaine ?
  • ...



Quelle plateforme choisir ?




La plateforme, c'est "l'outil" qui va nous permettre de créer et maintenir notre blog. Il en existe de nombreuses, allant du très simple au très sophistiqué.

Bien entendu, le très simple permet de faire l'essentiel, mais guère plus. Le très sophistiqué n'a de limite que l'imagination, mais nécessite une bonne maitrise technique par son utilisateur.



J'en citerais quelques uns: Wordpress, probablement le plus répandu, au moins chez les généablogueurs. Blogger, un outil simple d'emploi créé par Google (celui que j'utilise et que vous lisez actuellement), Joomla, très puissant.



Si vous souhaitez ouvrir un blog, et que vous n'êtes franchement pas technophile, Blogger sera une très bonne solution pour vous. Si vous êtes un brin technophile et un poil aventureux, partez sur Wordpress qui permet de faire beaucoup plus.



Dois-je prendre un nom de domaine ?




Kesako un nom de domaine ? En fait, c'est très simple.

Quand vous allez sur un site Internet, quel qu'il soit, vous vous y rendez en tapant une adresse Internet. La fameuse qui démarre bien souvent par http://www.lesitequejeveuxlire.com



Le nom de domaine, c'est "lesitequejeveuxlire". Et pour avoir le droit de l'utiliser, comme toujours, il faut payer.

Mais il existe des alternatives. Gratuites.

Si vous regardez le nom de mon site, il s'agit de: http://darverne-et-darmorique.blogspot.fr/



Comme j'ai décidé de ne pas acheter un nom de domaine, je fais donc héberger mon site par la plateforme que j'utilise: Blogger. Il rajoute automatiquement .blogspot.fr aux blogs qu'il héberge.


A tout moment, je peux décider d'acheter le nom de domaine D'Arverne et D'Armorique. Pour retirer le blogspot. Blogger m'offre alors la possibilité de "rediriger" mon blog vers mon nouveau nom de domaine.



Quel nom donner à son blog ?




Une question purement personnelle, sans aucune contrainte technique particulière. Laissez votre esprit vagabonder, pensez aux billets que vous souhaiteriez écrire, et choisissez.



La création d'un blog ne requiert techniquement que quelques minutes. Il faut ensuite l'habiller, l'organiser. Mais vous n'êtes pas pressés, un blog évolue aussi suivant vos envies.



Le plus dur reste alors à venir: Ecrire



Mais là aussi, comme pour l'informatique, on s'en fait tout un monde. Alors qu'écrire est parfois très simple. Il ne m'a fallu qu'une petite heure pour écrire ce billet. Je le reprendrais dans quelques semaines avant sa parution pour changer quelques tournures, corriger les inévitables fautes (et j'en laisserais surement quelques autres).

Mais il faut écrire sans pression. Nous ne sommes pas là pour faire de l'audience, pour gagner notre vie.

Tenir un blog généalogique, c'est avant tout partager. Des moments de vie, des histoires, d'hier ou d'aujourd'hui. Des découvertes, des photos, des visages, des lieux.

Alors bien sur, l'audience que vous pouvez suivre sur votre plateforme révélera que bien peu s'intéressent aux mêmes sujets que vous. Mais de temps à autre, une petite graine posée sur un article servira à faire pousser une branche sur l'arbre d'un autre.



SI par la simple lecture de ce billet, j'ai réussi à vous rassurer sur la facilité de création et d'usage d'un blog, et que dans l'euphorie de ce Challenge AZ, vous vous lancez à votre tour dans l'aventure, alors ce petit billet rapide, écrit depuis le bout de la terre de France (je suis en vacances dans le Finistère), et bien ce billet aura servi à quelque chose.




Pour terminer, quelques liens que je souhaitais partager:



En matière de blog, celui que je trouve le plus réussi (en tout cas, c'est celui que je rêverais avoir créé, tant il me parait simple et si agréable à lire), c'est sans conteste celui d'Elise - Auprès de nos racines



Si vous souhaitez avoir une vision de l'état de la blogosphère généalogique francophone (et principalement française pour être honnête), vous pouvez lire l'article rédigé il y a quelques semaines par Clément BECLE 



Pour l'anecdote, en cherchant les origines du mot Blog, je suis tombé sur cet article amusant du monde, qui explique que l'origine du blog est....un rondin de bois.







4 commentaires:

  1. Voilà que j’apprends l’origine du mot blog (weblog).
    L'histoire des rondins de bois confirme que le blog correspond à l’activité des généablogueurs qui, tels des capitaines au long cours, remontent leurs arbres généalogiques.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le bois, les arbres, on y revient toujours.

      Supprimer
  2. Je partage totalement ton appréciation au sujet du blog d'Elise...

    RépondreSupprimer
  3. Éviter la sophistication me semble en effet la bonne solution... mais en informatique plus cela semble simple... plus c'est compliqué à réaliser ! J'ai donc également opté pour Blogger...

    RépondreSupprimer

Subscribe to RSS Feed Follow me on Twitter!