samedi 11 juillet 2015



Je vais consacrer les 3 prochains articles de ce blog à la présentation d’un document qui a été trouvé en série B aux Archives Départementales du Finistère par Mme Jeannine GRIMAULT, que j’ai rencontré sur les forums généalogiques des Côtes d’Armor il y a maintenant près de 10 ans.
Nous nous sommes trouvés de nombreux cousinages et Jeannine nous a (quelques autres cousins et moi-même) fait  profiter de plusieurs découvertes.
Et notamment cette vingtaine de pages dont je vais parler ici. Lorsque Jeannine me l’a envoyé, elle comptait le présenter à l’ouverture de son site qui serait dédié à son patronyme et m’a par conséquent demander de ne pas le mettre en ligne sur mon arbre. Ce qui était bien naturel.
Malheureusement, nous sommes sans nouvelle de Jeannine depuis près de 4 ans alors qu’elle rencontrait des problèmes de santé.
Quelques temps auparavant, nous avions eu quelques échanges sur la nécessité de publier les archives, à l’occasion d’une discussion sur les archives privées a priori perdues du Sieur de la Noe, car brulées par leur dernier propriétaire, ancien clerc de notaire (un comble) !
Je me suis longtemps posé la question d’écrire sur ce document. Décision a été prise cet été. J’espère donc que si Jeannine me lit, elle ne m’en voudra pas de le voir sur ce site aujourd’hui.

Ce récit prend place à Pont-Melvez, petit village des Côtes d’Armor situé à une vingtaine de kilomètres au sud-ouest de Guingamp, et qui comptait 681 habitants en 2012, contre 1808 au recensement de 1906, deux avant la naissance de mon grand-père maternel dans cette même commune (source Wikipedia). 

Pont-Melvez - Côtes d'Armor - Google Maps

Cette commune est la seconde par ordre d’utilisation dans mon fichier généalogique et j’y porte une attention particulière dans la mesure où cette commune fut une possession de la Commanderie des Templiers, puis des Hospitaliers. Mais j’y reviendrais dans un prochain article.
Cette commune a fait l’objet d’un ouvrage que je vous avais présenté il y a 2 ans maintenant : Les moines rouges de Pont-Melvez 

Maintenant, pourquoi ce document plutôt qu’un autre ? La raison en est toute simple. 
Il s’agit de plusieurs feuillets reprenant l’enquête menée par François BODIN, sénéchal et juge ordinaire de la cour de Pont-Melvez et Palacret (où se trouvait également une commanderie des Hospitaliers)1
Une fête, une rixe, des attaquants, des plaintifs, des témoins, des armes, des blessures, un véritable feuilleton…sur un document daté du 4 juillet 1669.

AD29 - 2B 739 - Jeanine GRIMAULT 

Et parmi les protagonistes, je retrouve trois de mes sosas sur des branches différentes (mais néanmoins alliées, comme cela peut être le cas sur de si petites paroisses).

  • Jacques GRIMAULT
  • François HERVE
  • René LE CHEVOIR


La présentation de ces 3 sosas sera l’objet de mon prochain billet, la semaine prochaine.

1. Pour les personnes intéressées par des informations sur une commanderie en basse-Bretagne, je signale la sortie prochaine d'un ouvrage, rédigé par Yves LE MOULLEC, que je vais commander prochainement et qui est disponible par souscription à l'adresse suivante: http://www.palacret.com


5 commentaires:

  1. Réponses
    1. Je préfère plutôt me contenter d'article court, quitte à en rédiger plusieurs parties.
      Mais si cela donne un peu de buzz, tant mieux.

      Supprimer
  2. Très belle écriture, si tout le texte est comme les premières lignes un vrai régal !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tout le texte était comme cela, ce serait du bonheur, mais c'est très inégal malheureusement. J'ai quelques difficultés, mais je devrais sortir le prochain article d'ici peu.

      Supprimer
  3. Impatiente ! Si tu as des soucis ou des doutes n'hésite pas à me demander, si je peux t'aider

    RépondreSupprimer

Subscribe to RSS Feed Follow me on Twitter!