mercredi 15 juillet 2015



Trois sosas présents sur un même document darchives de 1669, et sans liens familiaux directs, cela ne doit pas être courant. Laissez-moi vous faire quelques présentations.

Jacques GRIMAULT

Signature Jacques GRIMAULT - 1660
De Jacques, je ne connais que la date de décès. Le 23 Septembre 1708 à Pont-Melvez. Lacte mentionne quil aurait atteint l’âge très respectable de 100 ans !
Sur l’acte d’inhumation sont nommés 5 de ces 11 enfants, dont Guillaume, prêtre, Bernard et René, deux de mes ancêtres directs (sosas 2762 et 2766). Sy ajoute également Isabeau, qui est également une ancêtre directe (sosa 2753).
Jacques GRIMAULT est dit Sieur de la Noe. Cette information, présente sur son acte de décès, est également donnée dans louvrage «Les moines rouges de Pont-Melvez » avec comme source, les archives personnelles de la Noe.
Malheureusement, ces archives ont été détruites par leur dernier propriétaire il y a quelques dizaines dannées, supprimant ainsi une source importante dinformations sur cette famille.
Je nai pas pu localiser à ce jour où se situaient les terres se rattachant à ce titre. Si un lecteur possède cette information, je ne serais probablement pas le seul à être intéressé.
André BOURGES, dans ses Moines Rouges de Pont-Melvez, indique quil serait natif de Ploumilliau, une commune située à une quarantaine de kilomètres de son lieu de décès.
Notaire, il aurait notamment plaidé à de nombreuses reprises contre la Commanderie des Templiers. Il est donc probable que je trouve d’autres documents le mentionnant, aux Archives des Côtes d'Armor et du Finistère.

Voici pour les faits avérés à ce jour, issus des archives. Passons maintenant aux suspicions.
Jacques GRIMAULT serait un descendant dun GRIMALDI venu dItalie avec Catherine de Medicis au 16ème siècle.
Obligé de quitter la cour de Versailles à la suite d'un duel interdit, ce GRIMALDI aurait rejoint la Bretagne et francisé son nom en Grimaud (ou Grimault).
Une lettre de grâce a été trouvée aux Archives de Rennes, toujours par Jeannine, même si elle ne me la pas fait parvenir. Ses dernières recherches lont mené vers Avignon, puisque cette demande de grâce serait issue dune requête dun cardinal Grimaldi, en Avignon.

Laissons pour le moment ces origines italiennes potentielles pour laisser notre Jacques GRIMAULT en Bretagne, même si lon peut encore regretter la disparition des archives de la Noe.

Jacques porte les numéros Sosa 5 506 (5 524 et 5 532) dans larbre de mes garçons.


François HERVE

Voilà un individu un peu particulier dans mon arbre, car contrairement à tous mes « bretons », qui en sont originaires, François HERVE est né à Vernantes, de la paroisse dAngers.
Signature François HERVE - 1667
Il y est né le 5 avril 1634. Il épouse en 1659 Estiennette (ou Typhaine) LE BARZ en premières noces. Puis Marguerite FLOYD en 1667 à Pont-Melvez, avec qui il aura Guillemette HERVE, Sosa 1401 de mon arbre.
A son mariage avec Marguerite sont présents, Jacques GRIMAULT, ci-dessus, et René LE CHEVOIR dont je vais parler dans un instant.
Sa naissance à Vernantes, peu évidente à trouver au départ, a été découverte par Jérôme CAOUEN, dont jai déjà eu loccasion de parler à plusieurs reprises sur ce blog.
La marraine de François Herve est Eleonore de Jalesnes, fille de Charles de Jalesnes, lui-même frère de Jacques de Jalesnes, commandeur en la Commanderie de Pont-Melvez.
Il est donc très probable que les études de François Herve ont été payées par sa marraine et il nest dès lors pas étonnant de retrouver François, marchand de son état, sur Pont-Melvez.
François HERVE, Sieur de Launay, y décédera d’ailleurs en 1705 à l’âge de 71 ans.

Il porte les numéros Sosa 2802 (et 5 566).

René LE CHEVOIR

Signature René LE CHEVOIR - 1660
Comme pour Jacques GRIMAULT, je dispose de peu dinformation sur son état civil, puisque je nai trouvé que son acte de mariage en 1659 avec Marie HAMON.
Sieur de Goazcaer en Pont-Melvez, il est à la racine de lune de mes épines généalogiques. Son père est Bertrand LE CHEVOIR, implexe dans mon arbre, puisque comme vous pouvez le voir dans la liste ci-dessous, 3 branches de sosas sont issues de lui.


Descendance Bertrand LE CHEVOIR - Archives personnelles - Heredis



J’ai également dans mon arbre un autre Bertrand LE CHEVOIR, décédé en Février 1674 à Pont-Melvez, qui est fils de Vincent LE CHEVOIR, et me permet de remonter jusqu’à 10 générations supplémentaires.
Il y a de très fortes probabilités que ces deux Bertrand ne soient qu’une seule et même personne, mais à ce stade de mes recherches, je conserve encore la distinction.

René LE CHEVOIR porte le numéro Sosa 5 514.

Ces trois personnages ne sont pas directement liés les uns aux autres, mais eux-mêmes ou bien leurs descendants se retrouvent témoins lors de mariage ou de décès comme l’indique par exemple cette recherche de lien entre Jacques GRIMAULT et René LE CHEVOIR.

Heredis ne me donne aucun ancêtre commun, ni de lien de parenté, mais une quinzaine d’autres liens.

Autres liens entre Jacques GRIMAULT et René LE CHEVOIR - Heredis 2015


Le meilleur exemple reste toutefois le mariage de François HERVE avec Marguerite FLOYD en 1667, auquel assistent Jacques GRIMAULT et René LE CHEVOIR

Signatures Jacques GRIMAULT et René LE CHEVOIR en 1667 au mariage de François HERVE avec Marguerite FLOYD

Le décor est planté, et les acteurs sont présentés. Rendez-vous pour mon prochain billet qui expliquera enfin ce qu'il s'est passé à la fin du mois de Juin 1669 à Pont-Melvez.


 
Categories: ,

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Subscribe to RSS Feed Follow me on Twitter!