vendredi 13 juin 2014


L'idée pour la lettre K m'est venue le 14 Décembre dernier, lors du repas qui a suivi le premier Matin Malin organisé par la Revue Française de Généalogie.

Kangourou - All Free Photos - Creative Commons
Nous évoquions avec d'autres généablogueurs le challenge AZ, et Sophie BOUDAREL nous expliquait comment la lettre K pour Koala avait donné lieu à 50 variations autour de l’animal «dévoreur» d’Eucalyptus, toutes plus intéressantes les unes que les autres.

Et d'un marsupial à un autre, je m’autorise à faire le saut: voici le Kangourou.

A priori, pour moi qui n'ait des ancêtres que dans les Côtes d'Armor et le Puy de Dôme, le lien avec l'animal réputé pour ses talents de boxe et sa capacité à faire des bonds n'est pas évident.

Et pourtant, je vais parler ici de mes deux principaux Sosas: le numéro 1 (et son frère, le 1bis. Je sais, cela n'existe pas, mais bon...).


Rassurez-vous, je ne fais pas de coming-out en me lançant dans le storytelling (quoique...).

Le généalogiste passe son temps à tenter de repositionner ses ancêtres dans leur contexte. Savoir où ils vivaient, quel était leur niveau social, leurs possessions, leurs relations... 
Pour mes deux garçons, ils auront allègrement profité de la forêt domanial de Rambouillet pour leurs balades à vélo ou à pied durant leur enfance. 

Il y a maintenant une quarantaine d’années, une vingtaine de kangourous se sont échappés du parc sauvage d’Emancé situé à une quinzaine de kilomètres de Rambouillet. Contre toute attente, ils se sont bien acclimatés à cet environnement en lisière de la région parisienne, se nourrissant principalement de bourgeons et de feuilles. Leur reproduction a lieu au mois d’aout et semble bien fonctionner puisqu’on évalue leur nombre à une cinquantaine aujourd’hui.

Pour ma part, nos promenades en famille nous ont permis de croiser le chemin de cerfs, sangliers, écureuils et de nombreux faisans, mais jamais de kangourou. Mais je surveille.


Si vous vous baladez dans les environs de Rambouillet, surveillez les panneaux. Vous verrez peut-être la reproduction au pochoir des fameux panneaux australiens signalant la présence des kangourous.


Categories: ,

1 commentaire:

Subscribe to RSS Feed Follow me on Twitter!