vendredi 6 juin 2014


Il y a 2 jours, la lettre C était consacré à René LE CHEVOIR, ancêtre sortant du cadre classique de mes gens de terre.

En utilisant les classiques registres en ligne, je n’ai pas pu trouvé d’information sur l’ascendance de René.

Et encore une fois quand il s’agit de recherches sur mes ancêtres localisés dans cette région de Bretagne, c’est mon « cousin » Jérome CAOUEN qui a permis de progresser d’une génération.


En effet, la trouvaille aux AD22 de différents aveux a permis non seulement de donner des parents à René: Bertrand et Françoise LE BRIGAND, mais également 2 frères, qui se trouvent être également mes Sosas. Le premier, Guillaume, épousera Marie LE BIVIC et aura au moins 7 enfants. Le second n’a malheureusement pas de prénom à ce stade. Cet enfant épousera Jeanne LE BARON et aura au moins deux enfants.


Famille étendue - Bertrand LE CHEVOIR - Heredis©


Et c'est là qu'apparait ma lettre E, comme Epine, déjà mise à l'honneur cette année lors du Geneathème de Janvier avec le mois de l'Entraide.

Car malgré la profusion de documents, l'ascendance de Bertrand n'a toujours pas pu être établie.

Sur cette première partie du 17ème siècle, nous trouvons un Vincent LE CHEVOIR, procureur de damoiselle Françoise LE CHEVOIR, dame douairiaire de Kersalaun et qui possède une quévaise à Keranfouler en Pont-Melvez.

On s'apercoit d'ailleurs que Keranfouler et Goascaer (lieu de résidence de mes LE CHEVOIR) sont tout proche sur la commune de Pont-Melvez

Lieu-dits de Pont-Melvez - La France à La Loupe 2© - BSD Concept


Il existe par ailleurs un Bertrand LE CHEVOIR, fils cadet de Vincent LE CHEVOIR et Louise de ROSMAR. De là à penser que ce Bertrand LE CHEVOIR et le père de René ne sont qu'une et même personne, il n'y a qu'un pas....qui n'est pas encore franchi.


Alors si d'aventure, vous avez quelques informations susceptibles de faire progresser l'enquête, n'hésitez pas à me contacter.

2 commentaires:

  1. Je ne sais pas si cela peut vous aider mais sur geneanet il y a trois personnes qui ont cet ancêtre, dont deux l'ont mis en tant que sosa. Pour deux d'entre eux, il y a une mère d'indiquée différente mais les dates et les noms indiqués dans votre article correspondent et il y a descendance et ascendance pour deux d'entre eux. Je ne sais si cela peut vous aider. Voici les liens afin de voir les pages (si vous n'arrivez pas à les voir dites-le moi) :
    http://gw.geneanet.org/hommemarie?lang=fr&p=bertrand&n=le+chevoir (Parents Vincent LE CHEVOIR et Anne de KERBIHAN : là il y a bien René et Guillaume mais pas l'autre frère au prénom inconnu, par contre une soeur Julienne)
    http://gw.geneanet.org/anco?lang=fr&p=bertrand&n=chevoir+le (Parents Vincent CHEVOIR (LE) et Louise DE ROSMAR : là il y a bien René et Guillaume et l'autre frère au prénom inconnu, mais pas de soeur Julienne)
    http://gw.geneanet.org/jmbogros?lang=fr&p=bertrand&n=le+chevoir&oc=1 (là pas de parents d'indiqués mais par contre il y a bien l'union avec Françoise LE BRIGAND et les trois enfants que vous notez dans votre article)
    J'espère que cela vous aidera.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci M'zelle Tinou.

      Pour le troisième envoi, c'est le mien. Ouf, je suis d'accord avec moi-même. Les sources indiquées par Anco sont deux personnes avec qui je suis en contact. Et qui pour le moment ne se lancent pas sur l'ascendance que j'envisage.
      Je vais rappeler Yves LOZACH (premier envoi) pour savoir s'il a une source pour cette ascendance.
      En tout cas, un grand merci pour ces recherches.

      Supprimer

Subscribe to RSS Feed Follow me on Twitter!