samedi 7 juin 2014

F comme Family Search


A ma connaissance, Family Search est la plus ancienne association généalogique du monde puisqu’elle a été créée en 1894.
Logo FamilySearch

Family Search est la branche généalogique de l'Eglise des Saints des Derniers Jours, plus connu sous l'appellation des Mormons.

Cette église a toujours été vu avec une grande méfiance dans notre pays. Même si elle n’a jamais été reconnu comme secte par la MIVILUD et que la plupart des a priori à son sujet sont tout simplement faux.


Le généalogiste a un regard un peu plus positif sur cette église.
Car si nous disposons aujourd'hui de la possibilité de consulter en ligne les registres paroissiaux et d'état-civil dans une grande majorité de départements français, tout comme dans de nombreux pays à travers le monde, c'est en partie grâce au travail des Mormons et du contrat passé dans les années 60 entre le gouvernement français (sous l’égide d’André MALRAUX alors ministre de la Culture) et les Mormons.

D'aucuns s'offusquent que des descendants mormons de LEURS ancêtres puissent les baptiser, a posteriori, suivant leurs propres rites.

Pour moi, et j'ai tendance à être très pragmatique sur le sujet, je pense que mon AAAAGP enterré au 18ème siècle dans le petit cimetière à coté de l'église de Bourg-Lastic en Auvergne se moque éperdument de savoir que 2 siècles après sa mort, un de ses nombreux descendants ira se plonger dans une piscine pour la 3ème fois de la journée. 

J’ai en effet mis le mot leurs en majuscule car certains pensent encore que leurs sosa leur appartiennent. Et bien non, mes ancêtres ne m’appartiennent pas. Nous partageons notre ADN, une culture, des souvenirs, mais en aucun cas, cela ne me donne un droit quelconque sur leur mémoire.

Pour ma part, et c’est toujours mon coté pragmatique, je vois surtout qu'il y a ici une structure disposant de moyens colossaux*, offrant de numériser de très nombreux documents chez nous, et ne réclamant qu'une seule chose: conserver une copie pour leurs propres recherches, tout en respectant les conditions imposées par la législation de notre pays et la CNIL.

A l'heure où notre pays cherche à faire des économies à tout prix, voila un moyen tout simple de rendre un service à tous les citoyens français sans bourse délier. 

Family Search, c’est aussi le créateur du gedcom, et quelques généalogistes ont utilisé (voir utilisent toujours) leur application PAF, pour Personal Ancestral Files, traduite en français en version 4. 
A titre personnel, j’ai commencé avec cette version gratuite.

Mais Family Search, c’est aussi la plus grande base de données d’individu au monde. Des centaines de centres de recherche à travers la planète. Accessibles par n’importe quel généalogiste. Je vous invite d’ailleurs à lire  le billet écrit par Brigitte sur son blog pour relater les quelques jours passés dans le gigantesque centre de Salt Lake City.

Là aussi, Family Search offre également à des partenaires privés un échange de données entre leurs bases (ce qui a donné lieu à des contrats avec My Heritage et Ancestry Outre Atlantique par exemple). 

Je termine cet article un peu enflammé à propos de Family Search en précisant que je n’ai aucun lien particulier avec eux. Ni n’en attend quelque chose en particulier puisque mes deux départements de recherche sont déjà en ligne. Je n’ai donc pas à proprement parlé besoin de leur base de données.
J’observe juste qu’un contrat passé il y a 50 ans avait été mutuellement profitable. Et à l’heure où des sociétés privées attaquent en juste des Archives Départementales pour les sommer de leur donner accès à leurs images, un peu de bon sens ferait un peu de bien, notamment à nos finances.



* les membres de l’église des Saints des Derniers Jours lui reverse 10% de leurs revenus, point qui pousse certains à y voir un esprit sectaire, oubliant généralement que l’église catholique pour ne citer qu’elle (mais comme de nombreuses autres), vit aussi des dons de ses ouailles.

7 commentaires:

  1. Voilà un avis pragmatique que je partage totalement.

    RépondreSupprimer
  2. Oui, heureusement que le site Family Search est là car cela permet de retirer certaines épines. Pour ma part je n'ai pas de chance, je dois m'y prendre très mal car je ne trouve aucuns ancêtres alors qu'ils ont la majeure partie de la France dans leurs données si ce n'est la France entière.
    Exact nos sosas ne nous appartiennent pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A ma connaissance, ils n'ont pas grand chose en matière de données. Ils ont certes numérisés bon nombre de registres dans les années 60, mais l'indexation n'a pas été faite.

      Supprimer
    2. Ceci expliquant cela. C'est bien dommage qu'ils n'aient pas fait l'indexation.

      Supprimer
  3. Je ne connais pas très bien non plus familysearch, je partage ton avis sur les "mormons". On ne les connait pas bien en France, ce qui explique cela.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On a toujours peur de ce qu'on ne connaît pas. Réflexe bien humain.

      Supprimer