jeudi 25 février 2016


Mais que s'est il donc passé en ce début d'année 1755 entre les communes de Saint-Connan et du Vieux-Bourg (Côtes d'Armor) ?

Petit retour en arrière pour expliquer comment j'arrive à cette question. J'étais ce soir tranquillement installé derrière mon écran, en train de traiter un indice reçu sur le couple François Bernard et Marie Allenic, les sosas 764 et 765 de mes deux garçons.
Un utilisateur d'Heredis Online possédait en effet la naissance de François sur la commune de St Gilles Pligeaux le 14 Décembre 1722. Il y épousera Marie Allenic le 19 Février 1759.

En parcourant la généalogie de ce cousin, je vois que François aurait eu une première conjointe, Claudine Allenic, qu'il épouse le 26 Janvier 1755 à St Connan.

Ces trois communes limitrophes se trouvent dans les Côtes d'Armor.

Communes St-Gilles Pligeaux - St Connan - Le Vieux Bourg / Cassini

Communes St-Gilles Pligeaux - St Connan - Le Vieux Bourg / Google Maps

Allez hop, un petit tour sur les Archives en Ligne des AD22 sur la commune de St Connan, pour retrouver ce premier mariage. Mais à la date du 26 Janvier, point d'union.

Il s'agit là du premier ban du futur mariage de François Bernard, fils de François et deffunte Marie Melo (ou Melou) de la trêve de St Connan et de Claudine Allenic, fille de Jan et de Marie Raoult, de la trêve du Vieux-Bourg Quintin.

Suivi du second ban le 2 février.

Publication des premier et second bans du mariage de François Bernard et Claudine Allenic - AD22 - 5 Mi 437

Mais à la suite de ces deux publications, pas de troisième ban comme il est pourtant de coutume ici en Bretagne. Et pas plus de mariage.
Logique me direz vous, à cette époque et pendant encore longtemps, on se marie dans la commune de la future épouse.
Direction donc les archives du Vieux Bourg. Les prêtres de ces communes étaient très sympas, car l'homme de Dieu au Vieux-Bourg indique également les publications de bans.

Je retrouve donc au 26 Janvier et au second Février les deux premières publications de bans pour ce couple au sein de publications multiples (ah, l'économie de papier).
François Bernard est dit de St Connan et Claudine Allenic du Vieux-Bourg. Et les parents correspondent, pas de doute possible.


Première publication de ban du mariage de François Bernard et Claudine Allenic - AD22 - 5 Mi 59


Seconde publication de bans du mariage de François Bernard et Claudine Allenic - AD22 - 5 Mi 59

Mais en parcourant les pages suivantes, là non plus, point de troisième ban. Ni de mariage.

Que s'est il donc passé ? Une lacune dans les registres ? A priori non, les actes se suivent bien sur les pages suivantes et il ne semble pas y avoir de "saut" sur les mois suivants.
Et j'arrive à la date du 23 Mars de cette même année. Où je retrouve une nouvelle publication de mariage pour une Claudine Allenic, mais avec un certain Jacques LE LAY !
Suivi des bans n°2 et 3 dans les jours qui suivent (le 1er et le 6 Avril pour être précis) et enfin du mariage le 23 Avril. On apprend d'ailleurs que ce mariage a fait l'objet d'une dispense du quart au quart de consanguinité.

La solution la plus simple serait qu'il y ait deux Claudine, filles de ce même couple Jean Allenic et Marie Raoult.
Mais les relevés en ligne du CG22 (assez exhaustifs) ne me trouvent aucune naissance d'une Claudine Allenic sur la période. Il faut dire que les registres du Vieux-Bourg, où s'est marié le couple Jean Allenic et Marie Raoult en 1715, présentent des lacunes importantes sur cette période (1716-1717, de 1719 à 1732, puis en 1734-1735).
Qu'à cela ne tienne, je lance une recherche sur les décès pour la période de 1755 à 1820 sur le Vieux-Bourg et les communes limitrophes. Je ne trouve que 2 décès. Celui de Claudine, épouse de Jacques LE LAY le 21 mars 1768. Et un second d'une enfant.

La solution la moins simple pourrait donc être qu'il s'agit bien de la même Claudine Allenic. Et j'en reviens donc à la question initiale de cet article : que s'est il donc passé au Vieux-Bourg ?








Subscribe to RSS Feed Follow me on Twitter!